Tin Ngoại Ngữ

Relations diplomatiques du Saint-Siège avec 185 États

Note de la salle de presse du Vatican

Voeux au Corps diplomatique © Vatican Media

Actuellement, 185 États entretiennent des relations diplomatiques avec le Saint-Siège, indique une Note de la salle de presse du Vatican publiée ce lundi 8 janvier 2018. Parmi les ambassadeurs du monde entier près le Saint-Siège, on compte 25 femmes.

Le 4 mai 2017, des relations diplomatiques ont été établies avec la République de l’Union du Myanmar, au niveau de nonciature apostolique et d’ambassade.

Les chancelleries d’ambassade avec un siège à Rome, y compris celles de l’Union européenne et de l’Ordre souverain militaire de Malte, sont au nombre de 89 ; s’y sont ajoutées au cours de l’année l’ambassade de l’Afrique du Sud. Ont aussi un siège à Rome les Bureaux de la Ligue des États arabes, de l’Organisation internationale pour les migrations et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Au cours de l’année 2017, les accords suivants ont été signés : le 3 février, l’accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo sur les relations entre l’Église catholique et l’État ; et le 22 août, l’accord entre le Secrétariat d’État et de gouvernement de la Fédération de Russie sur les voyages sans visa pour les titulaires de passeports diplomatiques.

De plus, le 22 mai 2017, le Saint-Siège a rejoint la Déclaration sur les immunités juridictionnelles des biens culturels appartenant à un État, une initiative du Comité des conseillers juridiques sur le droit international public (CAHDI) du Conseil de l’Europe en faveur de la reconnaissance de la nature coutumière des dispositions de la Convention des Nations Unies sur les immunités juridictionnelles des États et de leurs biens du 2 décembre 2004.  Il s’agit de la protection des biens appartenant au patrimoine historique et artistique d’un État sur le prêt temporaire à un autre État.

Enfin, le 20 septembre 2017, le Saint-Siège a signé, au nom et pour le compte de l’État de la Cité du Vatican, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, adopté le 7 juillet 2017 à la fin de la Conférence des Nations Unies. Le Traité vise à négocier un instrument juridiquement contraignant pour interdire les armes nucléaires ; en même temps, l’instrument relatif de ratification a été délivré.

Khách truy cập

Hôm nay: 6512

Hôm qua: 9251

Số Lượt Truy Cập: 19147882

Currently are 159 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions