Tin Ngoại Ngữ

Irak : le pape a « la volonté » d’y aller « l’année prochaine »

La joie dans le pays

Le pape François a « la volonté d’aller l’année prochaine» en Irak. C’est ce qu’il a affirmé en intervenant devant les participants à la 92e Assemblée plénière de la ROACO (Réunion des Œuvres d’Aide aux Églises Orientales), ce lundi matin 10 juin 2019.

« Une pensée insistante, a dit le pape François, m’accompagne quand je pense à l’Irak – où j’ai la volonté d’aller l’année prochaine – afin que » le pays « puisse regarder vers l’avant à travers la participation pacifique et partagée à la construction du bien commun de toutes les composantes, y compris religieuses, de la société et ne retombe pas dans des tensions venant des conflits latents entre les puissances régionales ».

La nouvelle a été accueillie avec beaucoup de joie par les Iraquiens. « Nous attendons cette nouvelle depuis longtemps, pas seulement les chrétiens, mais tous les habitants de l’Irak », a déclaré Mgr Shlemon Warduni, évêque auxiliaire de Bagdad, dans l’interwieu à Vatican News en italien de ce lundi : « C’est une nouvelle pleine de joie et d’amour, a-t-il poursuivi. Cela montre vraiment la bonté, la gentillesse du pape qui ne veut laisser personne, surtout ceux qui sont en difficulté, mais veut les encourager, leur donner la force de continuer sans crainte et de tout leur cœur. »

C’est « une nouvelle qui donne le courage de pouvoir continuer, avec le pape, à aimer tout le monde avec joie et paix », a ajouté l’évêque.

Il a précisé que la situation dans le pays reste toujours difficile : « Le Moyen-Orient est plein de difficultés. La vraie paix manque. Nous attendons la paix. Nous voulons la paix, a dit Mgr Warduni. Donc, avec beaucoup d’amour, nous remercions Sa Sainteté et, à partir de maintenant, prions pour que sa visite soit une occasion d’amour, de paix, qu’elle puisse donner de l’espérance à tout le monde, car jusqu’à présent, certains villages, certaines villes ont été complètement détruits. Nous voulons que tout soit récupéré, bien fait, pour vivre dans la paix, la tranquillité, en amitié et avec le véritable amour. »

Pour le moment, aucun pape n’est encore allé en Irak. Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, s’est rendu dans le pays en décembre dernier. Il a visité Bagdad, le Kurdistan irakien et la plaine de Ninive.

 

Khách truy cập

Hôm nay: 1724

Hôm qua: 6704

Số Lượt Truy Cập: 22112753

Currently are 112 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions