Tin Ngoại Ngữ

Japon : « L’humanité n’a pas besoin d’armes nucléaires », déclare Mgr Takami

Les vœux de l’archevêque de Nagasaki pour les fruits du voyage du pape

Dans son allocution de bienvenue, Mgr Joseph Mitsuaki Takami, P.S.S., archevêque de Nagasaki et président de la Conférence des évêques catholiques du Japon, a abordé différents sujets : le 470e anniversaire de l’arrivée de saint François-Xavier au Japon, les 260 ans qu’a duré persécution anti-chrétienne, le respect de la nature, la paix sociale, le respect de la dignité de la vie, la paix internationale, le refus de l’arme nucléaire, le centenaire de l’arrivée du premier légat pontifical, la connaissance du christianisme au Japon, et du Japon dans l’Eglise, la paix et le développement. Il a souhaité au pape François une visite « fructueuse ».

Le pape a en effet rencontré les évêques du Japon à son arrivée à la nonciature de Tokyo, samedi, 23 novembre 2019, et il a dialogué avec eux, après avoir prononcé un discours programmatique pour l’orientation de la pastorale des années à venir.

Mgr Takami accompagne le pape François dimanche, 24 novembre, lors de sa visite à Nagasaki, dans l’ouest du pays, lieu du martyre des premiers chrétiens, les plus connus étant saint Paul Miki, premier jésuite japonais, et ses 25 compagnons (✝ 1597), martyrs, fêtés par le martyrologe romain au 6 février. Le pape reprendra ensuite l’avion pour Hiroshima.

Dans une allocution à la télévision de Nagasaki, en septembre dernier, le pape François a même évoqué le double martyre de la population japonaise : le martyre chrétien et les victimes civiles de bombes atomiques.

« Vous êtes un peuple capable de ressusciter, un peuple toujours tourné vers l’avenir », a déclaré le pape François en s’adressant aux Japonais dans une interview en espagnol accordée à la chaîne de télévision japonaise KTN, indiquait Vatican News le 2 octobre dernier.

« Quand je lis l’histoire des martyrs chrétiens, quand je lis l’histoire de ces deux villes (Hiroshima et Nagasaki – réd.), je ressens beaucoup d’admiration pour votre peuple », a dit le pape François.

Il a évoqué les « martyrs » qui, « avec cette persévérance et avec cette constance dans la foi », défendaient « ce en quoi ils croyaient », « leurs convictions et leur liberté chrétienne ».

« Ensuite, nous pourrions parler d’un autre martyre plus humain, celui de la bombe atomique que le peuple a subie (…). J’admire ce peuple pour la façon dont il a pu se relever après cette épreuve infernale », a confié le pape.

Le pape a qualifié de « monstrueux » ce qu’ils « ont fait en lançant la bombe atomique ». « Je tiens donc à réitérer une vérité, a conclu le pape François : utiliser l’énergie atomique pour faire la guerre est immoral. »

Voici notre traduction, de l’anglais, de l’allocution de l’évêque de Nagasaki.

AB

Allocution de Mgr Takami

Saint Père,

Au nom de la Conférence des évêques catholiques du Japon et de l’ensemble de l’Église d’ici, je vous souhaite respectueusement la bienvenue au Japon. Nous sommes reconnaissants et honorés de votre visite.

Cette année marque le 470e anniversaire de l’arrivée de saint François-Xavier au Japon. Après son arrivée et celle de ses compagnons, le christianisme s’est développé ici, mais en 1614 a commencé une persécution qui a duré 260 ans et beaucoup de martyrs sont nés. Au cours de ces années, principalement dans la région de Nagasaki, les croyants ont gardé leur foi à leur manière et ils l’ont transmise par le baptême, la prière et l’enseignement. En reconnaissance de ce fait historique important, l’année dernière, les églises et les villages de la région de Nagasaki ont été inscrits comme Site du patrimoine mondial.

Les Japonais aiment et respectent la nature et la société est paisible. Cependant, il existe divers problèmes relatifs à la vie qui entravent le développement de la personne tout entière. Nous espérons que vous nous donnerez un message sur la dignité de la vie, son sens et la façon de la vivre.

Le Japon s’efforce de construire la paix avec ses voisins. Le Japon, seul pays sur lequel des bombes atomiques ont été lancées pendant la guerre, en lance un cri pour qu’une telle catastrophe ne se reproduise pas. Nous espérons que vous lancerez un appel au monde [pour dire] que l’humanité n’a pas besoin d’armes nucléaires.

Cette année marque le centenaire de l’envoi du premier représentant du pape au Japon. Nous prions pour que les Japonais en apprennent davantage sur le christianisme et l’Église universelle en apprenne plus sur le Japon, que leurs relations s’enrichissent de plus en plus  et contribuent à la paix et au développement de la communauté internationale.

Saint Père, nous prions le Seigneur par l’intercession de la Vierge Marie et de saint François-Xavier pour que votre visite au Japon qui commence aujourd’hui soit significative et fructueuse.

© Traduction de Zenit, Anita Bourdin

Khách truy cập

Hôm nay: 11810

Hôm qua: 12611

Số Lượt Truy Cập: 23446675

Currently are 254 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions