Tin Ngoại Ngữ

Macerata-Lorette : le pape téléphone durant le pèlerinage… virtuel

 Avec le courage, la foi, l’espérance, nous pourrons avancer »

« C’est la première fois que j’assiste à un pèlerinage virtuel », s’est amusé le pape François en téléphonant aux participants du 42e pèlerinage de Macerata-Lorette (Italie), dans la soirée du 13 juin 2020.

En raison de la pandémie de Covid-19, cette année les jeunes se sont rendus spirituellement au sanctuaire « de la Vierge de Lorette, la Mère de l’espérance, la Mère qui aide à regarder au-delà ». « Dans ces moments si difficiles, a souligné le pape, nous avons besoin de regarder au-delà avec espérance ».

« Je suis proche de vous durant ce pèlerinage virtuel et je prie avec vous et pour vous, et vous priez pour moi. Ayez courage ! Les temps qui arrivent, après cette pandémie, ne seront pas faciles, mais avec le courage, la foi, l’espérance, nous pourrons avancer. Courage ! Demandez à la Vierge ce courage aujourd’hui. Je suis avec vous dans la prière. »

Seuls vingt jeunes étaient présents physiquement au sanctuaire marial, accompagnés de Mgr Fabio Dal Cin, archevêque prélat de Lorette.

Traditionnellement, des dizaines de milliers de jeunes pèlerins d’Italie et de l’étranger parcourent le chemin de Macerata au sanctuaire marial de la Sainte-Maison de Lorette – la Maison de Marie à Nazareth – dans la nuit  : près de 30 kilomètres en quelque 5h30 de marche.

Le sanctuaire marial de Lorette figure parmi les sanctuaires les plus importants au monde. Il domine la ville depuis la colline de Lorette qui se trouve à 30 km au sud-ouest d’Ancône, sur la côte adriatique de l’Italie. Il abrite les trois murs de la maison semi-troglodyte de Nazareth où, selon la tradition, a eu lieu l’Annonciation et où la Sainte Famille a vécu.

D’après la légende, la « Sainte Maison » aurait été transportée par les « anges » de Nazareth à Lorette. Les recherches historiques ont établi que, lorsque les Sarrasins ont envahi la Terre Sainte, ces pierres ont été transportées par mer par les croisés en 1291, d’abord sur la côte d’Illyrie et ensuite à Lorette, à l’abri des Etats pontificaux, moins visés par les razzias des pirates.

A l’origine, la sainte relique fut placée à l’abri d’une simple église, mais, dès le XIVe siècle, cette maison devint un but de pèlerinage si important, sur la route de Rome, que l’on commença les travaux de la basilique actuelle et des fortifications pour la protéger, en 1469. En 1507, le pape Jules II décida de faire développer les travaux en désignant officiellement Lorette comme lieu de pèlerinage et en envoyant à Lorette l’architecte du Vatican, le Bramante, pour diriger la dernière phase du projet.

Khách truy cập

Hôm nay:17510
Hôm qua:8544
Tuần này:75312
Tháng này99421
Số Lượt Truy Cập:25333709
Số khách đang Online 728