Tin Ngoại Ngữ

En Ukraine, un demi-million d'enfants réfugiés selon l’Unicef

Plus d'une semaine après le début du conflit en Ukraine, le 24 février, au moins 17 enfants ont été tués et 30 autres blessés. L’organisation onusienne alerte sur le lourd tribut que fait payer la guerre aux enfants du pays.

Claire Riobé – Cité du Vatican

Sur le million d’Ukrainiens qui ont été poussés à l’exil depuis le 24 février, la moitié sont des enfants. Le dernier rapport de l’Onu en date alerte ainsi sur les conséquences du conflit pour les plus jeunes ukrainiens, pris dans la tourmente de ce qui est en passe de devenir l'une des plus grandes crises de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Depuis le 24 février, qui a marqué l'invasion des troupes russes dans le pays, 17 enfants auraient par ailleurs été tués et 30 autres blessés, indique un dernier rapport de l’ONU, Ce chiffre serait probablement largement sous-estimé, a cependant noté l'organisation.

LIRE AUSSI

03/03/2022

Élan de solidarité avec les réfugiés ukrainiens en Moldavie

L’intensification des combats dans, et autour des principales villes du pays, laisse craindre que des millions d'enfants ukrainiens deviennent les victimes directes de cette violence. L'utilisation d'armes explosives dans les villes pourrait ainsi rapidement transformer le conflit en une catastrophe humanitaire pour les enfants d'Ukraine, alerte l’Unicef. «Il n'existe pas d'opérations armées de cette envergure qui ne causent pas de dommages aux enfants. Les conséquences seront tragiques», déclarait ainsi Afshan Khan, directrice régionale de l'UNICEF pour l'Europe et l'Asie centrale, le 3 mars dernier.

Les écoles, orphelinats et centres de santé

Les besoins humanitaires dans le pays se multiplient d'heure en heure. Des centaines de milliers de personnes manquent d’eau potable, en raison des dommages causés aux infrastructures du système d'approvisionnement en eau. Beaucoup n'ont également plus accès à d'autres services essentiels tels que les soins de santé. «Les tirs d’armes lourdes ont déjà endommagé plusieurs infrastructures d’eau et établissements scolaires du pays », rapportait sur son compte Twitter Afshan Khan ces derniers jours , mobilisée à la frontière roumaine.

Des centaines de maisons ont également été endommagées ou détruites, et plusieurs écoles, orphelinats et des centres de santé ont subi de graves dommages, alerte l'Unicef.

Le 3 mars, l’organisation a lancé un appel aux dons de 276 millions de dollars (251 millions d'euros) pour ses programmes d’aide dans le pays. Elle a besoin de 73 millions de dollars (69 millions d'euros) supplémentaires pour fournir une assistance aux enfants des pays voisins. Des actions qui comprennent l'installation d'espaces sécurisés appelés «Blue Dot» («Points bleus») le long des voies de transit, afin que les enfants et les mères puissent accéder aux services.  

Vatican News

Khách truy cập

Hôm nay:15827
Hôm qua:16173
Tuần này:105739
Tháng này515890
Số Lượt Truy Cập:36590867
Số khách đang Online 156