Tin Ngoại Ngữ

Mgr Shevchuk : en Ukraine, «un fleuve de sang et une mer de larmes»

L’invasion russe de l’Ukraine est entrée dans son 9e jour. L’archevêque majeur de Kiev-Halyic fait le point sur la situation dans un communiqué publié ce vendredi 4 mars.

«Aujourd'hui, on peut dire qu’en Ukraine coulent des fleuves de sang et une mer de larmes», écrit S.B Mgr Sviatoslav Shevchuk ce vendredi, évoquant dans son communiqué quotidien les intenses bombardements de Soumy, Kharkhiv et Tchernihiv, survenus ces dernières heures et qui ont coûté la vie à quelque 33 personnes.

Le chef de l’Église gréco-catholique parle également de l’incendie de la centrale nucléaire de Zaporojie, la plus grande d’Europe, après avoir été visée par des chars russes. Les flammes ont pu être maitrisées par les pompiers ukrainiens ; aucune fuite radioactive n’a été constatée et la centrale est en état de marche. Il semble donc que le pire ait été évité.

«Je voudrais m'adresser à tous ceux qui se soucient de l'environnement, à ceux qui se soucient de la conscience écologique de l'humanité. Il faut tout faire pour arrêter cette guerre immédiatement. Cela ne devient pas seulement une catastrophe humanitaire sous nos yeux. C'est une attaque irréversible contre la création de Dieu qui, pendant des décennies, pendant des siècles, sera impossible à corriger. L'Ukraine a déjà connu Tchernobyl. Maintenant, elle se tient au seuil d'une nouvelle menace atomique qui peut être dix fois pire», assure à ce propos Mgr Shevchuk.

L’archevêque, qui a choisi de rester à Kiev, dans les souterrains de sa cathédrale, lance également un appel aux centaines de milliers d’Ukrainiens qui ont déjà fui le pays : «nous vous attendons à la maison, nous vous attendons chez vous lorsque l'Ukraine connaitra à nouveau un ciel paisible. Et votre Mère l'Église vous accompagnera, vous aidera là, jusqu’où cette guerre calamiteuse pourrait vous mener.»

Malgré une situation terrible à bien des égards, «l’Ukraine tient debout, l’Ukraine se bat», souligne-t-il encore, saluant avec effusion l’armée ukrainienne, tout comme les fidèles gréco-catholiques répandus à travers le monde qui ont déployé un intense réseau de solidarité pour venir en aide à leurs concitoyens. Et Mgr Shevchuk de confier Kiev à son saint patron, l’archange Michel, avant d’implorer de Dieu le don de la paix : «Ô Dieu, bénis l'Ukraine ! Ô Dieu, arrête la guerre ! Que la puissance de notre prière, renforcée par Ta grâce, devienne un bouclier de foi pour notre patrie !»

 Vaican News

Khách truy cập

Hôm nay:16470
Hôm qua:16173
Tuần này:106382
Tháng này516533
Số Lượt Truy Cập:36591510
Số khách đang Online 203